Accueil Les derniers enseignements
Les derniers enseignements 1957-1971

Un temps conseiller artistique auprès de l’administrateur de la Comédie Française, plus particulièrement chargé des tragédies, il devient Inspecteur général des Spectacles, sous la direction de Pierre Moinot, avec lequel il travaille pour le IV e Plan à un projet de Centre national de formation des animateurs culturels. Le projet fait long feu.
 

Image
école nationale de théâtre du Canada
Appelé comme conseiller artistique au Théâtre National du Canada, il participe à la conception de l’Ecole Nationale de Théâtre du Canada , école bilingue basée à Montréal qui ouvre ses portes en 1960. Le pavillon principal de l’Ecole porte sur son fronton une plaque dédiant l’Ecole à Suria et Michel Saint-Denis.

Il est consulté en 1962 sur la programmation de l’Institut National Supérieur des Arts du Spectacle de Bruxelles .

Pendant son séjour au CDE, MSD avait été consulté par J.D.Rockfeller III, qui avait en projet le Lincoln Center de New York où il souhaitait implanter une école de théâtre, c’est ainsi qu’il est associé à la création de la Juilliard School au coeur du Lincoln Center. Directeur conseil de l’école, il donne des conférences qui seront publiées dans Theatre : The Rediscovery of Style et, à la demande du directeur de l’école, il entreprend l’écriture de Trainig for the Theatre destiné aux élèves, que Suria Magito terminera plus de dix ans après la disparition de MSD.
 
Elu en 1961 membre de l’Institut International du Théâtre, il participe à des symposiums dans divers pays où il donne des conférences sur la formation des comédiens et des personnels techniques.
 

Image
répétition de la Cerisaie par la Royal Shakespeare Company
En 1962, après un séjour à Londres deux ans plus tôt pour la mise en scène de l’opéra-oratorio Oedipus Rex de Stravinsky et Jean Cocteau, pour la Sadler’s Wells Opera Company, il accepte de rejoindre Peter Hall à la Royal Shakespeare Company pour y réaliser un studio de formation et de recherche dramatique. Il accepte, pour trois ans, la codirection de la RSC avec Peter Hall et Peter Brook. Dans cette période il réalise quelques mises en scène dont The Cherry Orchard d’A.Chekhov, puis, en 1965, Squires Puntila and his Servant Matti de B. Brecht.

Il refuse la direction de la Drama Division que lui propose le président de la Juilliard School, considérant que ce poste revient à un Américain et ne peut pour des raisons de santé assister à l’inauguration de l’Ecole dans le Lincoln Center en septembre 1969.

julliardMichel Saint-Denis disparaît à Londres le 31 août 1971. Sa mort suscite de nombreux hommages dans le milieu professionnel anglo-saxon. En France, c’est la disparition de Jacques Duchesne qui est avant tout relayée. En décembre 1997, une rue du 19e arrondissement, commençant rue Emile Bollaert, finissant boulevard Mac Donald, a été dénommée Rue Jacques Duchesne . En janvier de la même année, pour le 50e anniversaire du CDE, à Colmar, l’Atelier du Rhin et la Ville de Colmar lui ont rendu hommage en donnant son nom à la grande salle du théâtre de La Manufacture.